De quelques façons innovantes de se représenter la forme harmonique dans les tragédies en musique de Rameau


Rémy-Michel Trotier (université Paris-Sorbonne)

Diplômé de l’École Centrale de Paris, de l’université de Paris-Sorbonne, cofondateur de l’Académie Desprez, Rémy-Michel Trotier consacre l’essentiel de ses recherches à l’opéra français du xviiie siècle. Il prépare actuellement une thèse de doctorat sur l’harmonie dans les tragédies lyriques de Rameau.

Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une recherche de doctorat consacrée à l’harmonie mise en œuvre par Jean-Philippe Rameau (1683-1764) dans ses tragédies en musique. Le parcours harmonique de chaque œuvre faisant l’objet d’une analyse systématique, des modes de structuration proprement musicaux (symétries ou répétitions par exemple) définissent, à l’articulation des découpages dramatique et spectaculaire, ce qu’il est convenu d’appeler l’architecture harmonique des œuvres.

L’architecture harmonique ainsi définie n’est pas tant une propriété intrinsèque de l’œuvre qu’une image de cette œuvre, une représentation construite par l’analyste. En choisissant une métaphore visuelle pour parler de la musique, cette recherche pose donc la question de la façon dont nous nous représentons les œuvres musicales, et en particulier leur forme : comment saisir en un seul mouvement de pensée un objet qui, par essence, se déploie dans le temps ?

Cette communication montre en premier lieu, en le poussant à un extrême détail, l’utilité potentielle des représentations graphiques pour comprendre le fonctionnement formel des œuvres. Faisant une certaine part aux supports multimédias (créations sonores et vidéo) – et sortant ici du cadre strict de la thèse de doctorat – elle propose également quelques façons inhabituelles d’explorer et de se représenter la forme harmonique de la tragédie en musique.

Bibliographie

Jean-Philippe Rameau, Code de Musique Pratique (Paris : Imprimerie royale, 1760).

Emil G. Ahnell, The Concept of Tonality in the Operas of Jean-Philippe Rameau, Ph. D., University of Illinois, 1957.

Thomas Christensen, Rameau and Musical Thought in the Enlightenment (Cambridge : Cambridge University Press, 2004).

Charles William Dill, Monstruous Opera: Rameau and the Tragic Tradition (Princeton : Princeton University Press, 1998).

logos partenaires