Louis de Cahusac, librettiste et théoricien : « valet de chambre parolier » au service de Rameau ?


Thomas Soury (université François Rabelais, Tours)

Titulaire de trois premiers prix de culture musicale (École Nationale de Musique d’Issy-les-Moulineaux), Thomas Soury prépare une thèse sur Les Fêtes de l’Hymen et de l’Amour ainsi que l’édition critique de cette œuvre au sein des Opera Omnia Rameau. Il est vacataire de recherche à l’IRPMF et secrétaire de la SFM.

Souffrant de la comparaison avec Quinault et Houdar de la Motte, Louis de Cahusac a essuyé de nombreuses critiques de la part du public et des intellectuels de l’époque, en raison, probablement, de son envieuse collaboration avec Jean-Philippe Rameau. Selon la formule célèbre de Charles Collé, il fut réduit au rang de « valet de chambre parolier ». Cette dévalorisation de l’œuvre de Cahusac se trouve confirmée aujourd’hui par la persistance d’un mythe ramiste : le compositeur, qui, de son propre aveu, pouvait mettre la gazette de Hollande en musique, ne s’est pas soucié du choix de ses livrets.

Pourtant, la collaboration entre les deux hommes fut à l’origine de plusieurs opéras parmi les plus célèbres du xviiie siècle. En outre, fort de cette expérience avec Rameau, Cahusac propose une théorie cohérente du spectacle lyrique à travers ses articles de L’Encyclopédie et surtout son Traité historique de la danse qui préfigure notamment les réformes de Noverre.

Cette communication se propose de définir les caractéristiques de l’opéra cahusacien à travers l’analyse des différents livrets écrits pour Rameau et l’observation parallèle de ses écrits théoriques. S’intéressant également à la mise en espace, au rôle et à la place de la danse, aux effets de machineries, Cahusac devient probablement l’un des premiers metteurs en scène.

L’étude de son œuvre lyrique permettra ainsi d’éclairer une des collaborations théâtrales les plus fructueuses du xviiie siècle et de comprendre le réel intérêt de Rameau pour les paroles d’opéra et en particulier les livrets de Cahusac.

Bibliographie

Graham Sadler, « Cahusac, (Jean-) Louis de », in Stanley Sadie (éd.), New Grove Opera, vol. 1 (Londres : Macmillan Press Limited, 1992).

Louis de Cahusac, La Danse ancienne et moderne ou Traité historique de la danse, N. Lecomte, L. Naudeix, J.-N. Laurenti (éd.) (Paris : Desjonquères, 2004).

Jacqueline Waeber (dir.), Musique et Geste en France de Lully à la Révolution (Berne : Peter Lang, 2009).

Catherine Kintzler, La Poétique de l’Opéra en France de Corneille à Rousseau (Paris : Minerve, 2006).

logos partenaires