Analyser la valse Rosa de Pixinguinha : comparaison de cinq enregistrements (1917-2000)


Daniela Silva de Rezende Ferraz (université Paris-Sorbonne)

2011 - Doctorante en musique et musicologie à l’université Paris-Sorbonne.

2010 - Maîtrise en musique à l’Université Fédérale de l’État de Rio de Janeiro (UNIRIO)

2002 - Licence en musique populaire à l’Université de l’État de Campinas (UNICAMP)

La valse Rosa de Pixinguinha, composée et enregistrée par lui-même à la flûte en 1917, est une des compositions les plus représentatives de la première phase de son œuvre. Vingt ans après ce premier enregistrement, en 1937, le chanteur Orlando Silva enregistre pour la première fois les paroles qu’Otávio de Souza a écrites pour la chanson. Plutôt que la composition originale enregistrée d’abord par son auteur Pixinguinha, c’est l’enregistrement de Silva qui reste comme une référence pour les nombreux musiciens de choro qui ont enregistré cette valse au long de l’histoire. Une exception digne d’attention est l’enregistrement en direct à la Radio MEC en 1959 par le mandoliniste Jacob do Bandolim, qui suit la version de Pixiguinha. Pour la pertinence de cette œuvre dans l’histoire du choro, nous avons choisi cinq enregistrements pris dans différentes périodes historiques — 1917, 1937, 1959, 1996, 2000 — dus respectivement aux trois premiers cités dans ce texte et, pour les deux restants, à des musiciens également d’une grande importance pour l’évolution de ce genre : le clarinettiste Paulo Moura qui a enregistré Rosa en direct en 1996 et le mandoliniste Hamilton de Holanda qui a enregistré la même valse en 2000. Cette communication présente une analyse comparative des cinq enregistrements énumérés ci-dessus afin de vérifier les changements d’interprétation du solo improvisé dans ce choro pendant cette période de quatre-vingt-trois ans.

Bibliographie

Carlos Almada, A Estrutura do Choro (Rio de Janeiro : Da Fonseca, 2006), p. 7-67.

Sérgio Cabral, Pixinguinha: vida e obra (Rio de Janeiro : Funarte, 2007, 4e édition), p. 44-45.

Laurent Cugny, Analyser le Jazz (Paris : Outre Mesure, 2009), p. 325-446.

José Maria Neves, Villa Lobos, O Choro e Os Choros (São Paulo : Musicália, 1977), p. 17-33.

logos partenaires