Qui composa l’œuvre attribuée à « Jacotin » dans les sources des xve et xvie siècles ?


Patrice Nicolas (université François Rabelais, Tours)

Docteur en musicologie de l’université de Montréal, Patrice Nicolas est actuellement ingénieur de recherches au CESR de Tours, où il collabore au projet « Musique et musiciens dans les Saintes-Chapelles ». Aussi codirecteur du projet « Chansons & Motetz » de l’université de Montréal, il prépare en ce moment un livre sur l’œuvre latine de Jacotin.

Qui était Jacotin ? Quels sont encore les mystères de sa biographie ? Et pourquoi le connaît-on si mal, lui dont l’œuvre semble avoir connu de son temps un succès considérable ? Certes légitimes, ces questions ont pourtant embarassé la plupart des musicologues et historiens de la musique qui s’y sont attachés ; et avec raison, car les sources musicales que nous possédons ne font allusion à « Jacotin » qu’au moyen de ce diminutif amical du prénom Jacques, courant à la Renaissance. Les chansons attribuées à « Jacotin » n’ont d’ailleurs été éditées en notation moderne qu’en 2004 ; l’œuvre latine, elle, n’a toujours pas fait l’objet d’une édition critique, ni d’une étude.

Pourtant, chacune de ces compositions, son contexte de création et son schéma de dissémination avaient potentiellement beaucoup à nous apprendre au sujet de son ou de ses auteurs. À cet égard, je démontrerai que ces mêmes schémas de diffusion, en conjonction avec les divers styles d’écriture, non seulement permettent mais suggèrent qu’au moins trois musiciens différents puissent être responsables de la création d’au moins une œuvre attribuée à « Jacotin ». Nous avons sans nul doute affaire ici à des homonymes dont la désignation par leur seul prénom, sous une forme diminutive, donna lieu au problème difficilement soluble des doppelmeister.

Bibliographie

Patrice Nicolas, L’œuvre latine attribuée à Jacotin dans les sources des xve et xvie siècles : Transcription critique et analyse, Thèse de doctorat, Université de Montréal, 2011.

Jacotin, Chansons, éd. Frank Dobbins (Turnhout : Brepols, 2004 ; coll. « Épitome musical »).

logos partenaires