L’historien et la musique : les enjeux d’une biographie d’Alfred Cortot


François Anselmini (université Panthéon-Sorbonne, Paris)

Agrégé d’histoire et chargé de cours à l’université de Caen Basse-Normandie, François Anselmini prépare actuellement une thèse d’histoire contemporaine consacrée à Alfred Cortot sous la direction de Pascal Ory et de Myriam Chimènes.

Le cas d’Alfred Cortot (1877-1962) illustre particulièrement le fait que l’histoire de la vie musicale, loin de se limiter aux enjeux esthétiques, présente aussi des aspects sociaux, économiques et politiques. En plus d’apparaître comme l’un des plus grands pianistes du xxe siècle, Cortot marque en effet la vie culturelle de son temps par ses activités de chef d’orchestre, de musicographe et de pédagogue. Il constitue en outre un exemple d’artiste engagé, ayant notamment occupé d’importantes fonctions politiques durant les deux guerres mondiales ; son attitude durant l’Occupation fait aussi de lui un personnage à la mémoire controversée. Notre communication évoquera ainsi les enjeux d’une démarche biographique renouvelée retraçant cette longue et riche carrière. Tout d’abord, les choix de Cortot en matière de répertoire et de pratiques seront mis en rapport avec les débats esthétiques et les transformations matérielles qui marquent alors la vie musicale. L’ancrage social de sa carrière constitue un second enjeu : la question des sociabilités du musicien et celle de sa réception sont toutes deux décisives. Comme nous l’avons dit, l’étude des rapports de l’artiste avec la politique est également cruciale. Sur le plan méthodologique enfin, si certaines de nos sources offrent un terrain familier à l’historien, il faut s’interroger sur l’usage que ce dernier doit faire de sources spécifiquement musicales, elles aussi indispensables à l’élaboration d’une biographie « totale ».

Bibliographie

Myriam Chimènes, « Histoire sans musique », Bulletin de la Société d’histoire moderne et contemporaine, 1-2 (1997), p. 12-20.

Myriam Chimènes (dir.), La vie musicale sous Vichy (Bruxelles : Éditions Complexe/IHTP-CNRS, 2001, coll. « Histoire du Temps Présent »).

Alfred Cortot, La musique française de piano (Paris : PUF, 1980, coll. « Quadrige »).

Bernard Gavoty, Alfred Cortot (Paris : Buchet-Chastel, 1977, coll. « Musique »).

logos partenaires